Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

beslan

  • Commémorations 2016 à Paris

    Les commémorations 2016 en mémoire des victimes du terrorisme à Beslan en Septembre 2004 et à Paris le 13 Novembre 2015 se sont tenues ce 1e Septembre à Paris.


    commemoration_2016.jpgDimitri de Kochko et Henri Paul Falavigna, co-fondateurs de l'Association, ont rappelé les circonstances de l'attentat terroriste sur les 1124 enfants de l'Ecole N.1 de Beslan et les soutiens que l'association apporte depuis 12 ans aux survivants.

    Ils ont rappelé le témoignage de solidarité que la population de Beslan nous a envoyé après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris : "Paris était Beslan en 2004, aujourd’hui en 2015 Beslan est Paris", et ont fait lecture du message de solidarité de l’association “13onze15 Fraternité et Vérité” des victimes de l’attentat du 13 novembre 2015 à Paris, message qui a été remis au maire de Beslan par notre vice-présidente Victoria Faddeeff.

    Monsieur Pierre Roturier, au nom de l'Union Nationale France-Russie-CEI-Etats-Baltes, a lu le message de son président Marc Druesne :

    UNFR.jpg"A toutes les personnes réunies à Beslan comme en France, l'Union Nationale France-Russie-CEI-Etats Baltes tient à adresser un message portant une triple signification : d'abord la condamnation du crime terroriste commis à Beslan, puis l'hommage de mémoire à rendre aux victimes et enfin l'expression de notre solidarité avec les survivants et les familles des victimes.
    L'Union Nationale, parmi les premiers intervenants, a apporté un secours médical et infirmier sur place, puis a offert une formation complémentaire à des praticiens Ossètes à l'hôpital Lariboisière à Paris et a apporté une aide à l'appareillage des mutilés.
    Cette fidélité mémorielle s'exprime chaque année dans un courrier adressé à son Excellence l'Ambassadeur de Russie à Paris. Une gerbe portant bandeau aura été déposée à Beslan ce 2 septembre par le truchement de l'association "Solidarité Enfants de Beslan", que nous remercions."

    Enfin, la Panikhide (office pour les défunts) a été célébrée par le Père Nicolas Rehbinder en l'église des Trois Saints Docteurs, accompagnée des superbes chants sacrés du choeur russe orthodoxe dirigé par Alexis Tcherkoff.

    Père Nicolas RehbinderPierre Roturier, Union Nationale France-Russie

     

  • Commémorations à Moscou

    Beslan, cité des anges, arbre du chagrinUne commémoration aura lieu le 3 Septembre 2016, à l'Hippodrome central de Moscou, en mémoire des victimes de la prise d’otages de Beslan.

    Elle sera ouverte par Vyacheslav Bocharov, qui a personnellement pris part à l'opération pour libérer les otages.

    Une exposition présentera 60 œuvres photographiques de Oleg Nikishin, Frola Merry, Fatima Tselikov Valeria Savlaeva ainsi qu’un documentaire sur la tragédie.

    Source et renseignements : https://www.facebook.com/postpredstvo.rso/?fref=nf

  • Commémorations à Saint Marin

    Saint Marin (San Marino) appelle sa population à commémorer la prise d'otages de Beslan le mercredi 31 Aout 2016.

    Extrait du communiqué :

    Beslan, San-MarinoSaint-Marin.communique:

    L'Italie est le seul pays au monde, qui a érigé un monument à la mémoire de la tragédie de l'école Numéro 1de Beslan.
    L'Italie est l'un des pays, qui a apporté des dons et une aide aux blessés, a organisé des vacances en Italie à Rimini pour 60 personnes pendant 1 mois.
    Les enfants sont venus ici au chaud et heureux de la chaleur de nos amis italiens!
    C'est le seul pays dont, dès le deuxième jour, après le 3 septembre, les habitants sont sortis par centaines de milliers , pour manifester leur solidarité avec les victimes.

    Le mercredi 31 aout 2016 , nous aurons à saint Marin, un concert avenue du monde, l'événement débutera à 19:00 avec la participation des artistes, des musiciens de rock et de chansons populaires et la musique.

    Ossétie, nous nous souvenons de toi !


    Beslan, attentat, prise d'otagesRappelons que 1125 enfants sont restés enfermés du 1er au 3 septembre 2004 dans la chaleur étouffante du gymnase de l’école de Beslan. Certains sont morts de déshydratation et d’autres ont bu leur urine pour apaiser leur soif.

    La photo de Georgi hurlant de douleur a fait le tour du monde en 2004.
    Georgi a eu un rein arraché par l’explosion de la bombe posée par les terroristes dans l’école de Beslan.

    Les habitants de Saint Marin en Italie ont immortalisé cet instant en érigeant une statue.

    Aujourd’hui Georgi a 21 ans, en deuxième année de médecine. Il est le filleul depuis 2004 de Victoria Faddeeff,  la vice présidente de l’Association “Solidarité Enfants de Beslan”, qui lui apporte depuis 12 ans un soutien familial constant, comme pour ses 3 enfants parisiens.

    Victoria retrouve Georgi le 1er septembre 2016 et reste une semaine avec lui dans sa famille.

  • Commémorations du 1er Septembre 2016

    Beslan, Monument

    L'Association "Solidarité Enfants de Beslan" vous invite à ses deux prochaines commémorations :

    Jeudi 1er Septembre 2016 à 18 heures.
    26 Rue Peclet - 75015 Paris
    1er Etage, face à la mairie du 15e Arrondissement.

    Jeudi 1er Septembre 2016 à 19 heures 30
    En l'église orthodoxe des Trois Saints Docteurs
    5, rue Pétel - 75015 Paris

    Pour la Panikhide  en mémoire des victimes de l'attentat des 1-3 Septembre 2004 à Beslan (République d'Ossétie du Nord) et des attentats du 13 Novembre 2015 à Paris.

    A la même date,
    une délégation de notre Association, invitée par la municipalité de Beslan, participera aux cérémonies de commémoration à Beslan, rencontrera des jeunes survivants de l'attentat et remettra au maire de Beslan le message de solidarité de l'Association “13 novembre : Fraternité et Vérité”.

    Télécharger le document ici.

  • Retour sur Beslan

    Au moment où des russophobes  culpabilisent  les victimes pour tenter d’innocenter les coupables, il est utile de rappeler la chronologie de Beslan: 3 jours de tortures de 1125 enfants, contraints d’uriner sur leurs slips pour étancher leur soif, pour ne pas mourir de soif.

    Solidarité Enfants de Beslan, créée en septembre 2004, au lendemain de l’attentat terroriste de Beslan, Ossétie du nord (au pied du sommet de l'Europe, le mont Elbrouz, Fédération de Russie ), par des membres de la société civile française , Dimitri de Kochko, Henri Paul Falavigna, Victoria Faddeeff, marqués par l’impensable  drame ciblant 1125 enfants, torturés pendant 3 jours par des terroristes ingouches et victimes le  troisième jour de l’explosion des bombes disposées dès le premier jour par les ”bandits”, comme les appellent les enfants.

    De 2004 à 2008 , dans l’urgence, l’association a été hébergée par le CLCR d’Irène Commeau 142 rue de Rennes à Pairis.

    L' enquête à Beslan du journaliste Dimitri de Kochko et d’Henri Paul Falavigna “RETOUR A BESLAN” est visionnable sur YOUTUBE :


    (Copyright Dimitri de Kochko 2008. Tous droits réservés).
    Cette video a été réalisée en avril 2008 dans la quatrième année d’activité de l’ association.

    Fréderic Praud, le webmaster du site Les archives de Beslan, a réalisé l’émouvante vidéo de synthèse du drame de Beslan, "CHILDREN OF BESLAN" :


  • Retour sur Beslan (avril 2008)


    Cette vidéo est la propriété exclusive de Dimitri de Kochko. Elle ne peut être reprise sur aucun support ou site Internet que ce soit sans son autorisation. Les télévisions intéressées pour reprendre ce reportage peuvent contacter l'association : solidarite.beslan@gmail.com

  • Attentat de Vladikavkaz : le bilan des victimes s'alourdit (17 morts et plus de 130 blessés)

  • Beslan : Construction d'un mémorial à l'emplacement de l'école n°1

    Le 7 juillet a démarré à Beslan la construction du mémorial dédié aux 335 victimes de la sanglante prise d'otage par un commando islamiste, voici 6 ans.

    Le projet a été confié à l'entreprise allemande Knauf Kassel. Le mémorial sera construit à la place même de l'école n°1 qui fut fortement endommagée par les bombes incendiaires des terroristes et dont la structure se fragilisait et devenait dangereuse au fil des années.

    Stéphane Gaudin

    Secrétaire général

    P1000617.JPG

    P1000622.JPG