Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Solidarité Enfants de Beslan

  • Contre le terrorisme : comprendre et agir.

    visuel-colloque-248x300.jpgLe 10 mars 2017 , l'association "13onze15 - Fraternité et Vérité" des victimes des attentats terroristes du 13 novembre 2015 à Paris, a organisé une table ronde privée, salon Victor Hugo de l’ Assemblée Nationale, rue de l’Université à Paris, colloque auquel ont participé deux de ses membres associés de “Solidarité enfants de Beslan”.

    La table ronde “les racines sociales , politiques et religieuses du terrorisme en France et en Europe” a débuté par une introduction de Georges Fenech, député, Président de la commission d’enquête parlementaire sur le terrorisme.

    Des victimes du terrorisme s’interrogent : Pour quelles raisons la France compte autant de djihadistes ? quelle est l’importance des religions et les idéologies, dans cette démarche de mort, que les Etats et la communauté internationale ne sont pas capables de neutraliser?

    Les intervenants, qu'il s'agisse de journalistes comme Sara Ghibaudo (France Inter), David Thomson (RFI), auteur du livre "Les Revenants", qui a la primauté des divulgations des terroristes, du politologue Stéphane Rozes (enseignant à Sciences Po et HEC), du philosophe musulman Abdendour Bidar ( Inspecteur Général de l'éducation Nationale) ou de psychologues comme Patrick Amoyel et Amélie Boukhobza, ont tenu un discours clair, franc et direct devant les victimes du terrorisme. 
    Ils ont exposé entre autres que l'importance du sacré de la religion musulmane explique la supériorité stratégique de l’islam sur les cultures décadentes occidentales.

    Les responsables des programmes de "déradicalisation" Patrick Amoyel et Amélie Boukhobza ont dit leur déception devant l'échec des programmes officiels mis en œuvre et les grandes difficultés qu'ils rencontraient pour combattre l'importance fondamentale du sacré qu'invoque l'Islam, avec pour seule arme les valeurs de la laïcité.

    Les djihadistes ne sont pas tous des illettrés, nous a-t-on expliqué, puisque le niveau moyen parmi eux est supérieur à celui du bac, ce qui élimine les excuses habituelles des milieux défavorisés.

    Par ailleurs, il a été noté que la repentance créait des circonstances aggravantes face a un Islam qui exige des partenaires respectables.

    Pascal Boniface directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)  et Fabrice Arfi (responsable des enquêtes à Mediapart) ont présenté un tableau géopolitique particulièrement décapant de la situation actuelle, dénonçant l'insuffisance de la réflexion politique globale, face à des stratégies à long terme des islamistes. Les attentats ont pour objectif de fracturer la population et puis de la soumettre. ils ont aussi condamné les imprécisions de la stratégie de lutte contre le terrorisme et signalé dans ces conflits l’importance de la conquête de l’opinion publique; par exemple, les frappes dites " chirurgicales " tuant beaucoup plus de civils que de terroristes peuvent être contre productives.

    L'auditoire, composé presqu'exclusivement de victimes du Bataclan, s'est montré vivement hostile aux journalistes, notamment à Nicolas Henin (journaliste, ancien otage des terroristes) lorsqu'ils ont évoqué le problème syrien, soulignant que les échecs en Irak et en Libye ne devait pas servir de modèles pour régler la situation en Syrie et que la mise a l'écart de Bachar el Assad ne constituait pas une bonne méthode pour rétablir la paix.

    De cette journée de débats, nous avons particulièrement retenu que le terrorisme islamiste sera très difficile et très long à éradiquer. En particulier, en raison de l’énorme déséquilibre entre les civilisations occidentales respectueuses des droits de l’homme et ne proposant comme idéal que le bien-être matériel, et le monde musulman où la religion promet le bonheur éternel; dans une telle guerre asymétrique, l'importance culturelle du sacré, certes dévoyé, peut lui donner l’avantage.

    Georges Salines, président de l'Association, a conclu cette journée intense et passionnante en annonçant la prochaine table ronde qui sera consacrée aux moyens de la lutte anti-terroriste. En gage d’amitié, nous lui avons offert le livre d’ Yvan Blot, Le Terrorisme Islamiste, livre dédicacé à son nom.

  • Lettre ouverte à la revue Le Point

    Lettre ouverte à Monsieur Romain Gubert,
    Rédacteur en chef du service Monde de la revue Le Point.

    Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt les 5 pages de votre article sur Beslan dans votre numéro 2318 du 9 février 2017.

    Votre envoyé spécial Marc Nexon est un journaliste talentueux, il a réalisé un important travail de recherches, dans un milieu fermé par les ressentiments et le désespoir, mais ses descriptions d’un assaut ne sont pas conformes à la réalité des faits.

    Nous vous demandons de publier les propos du docteur Rochal , le négociateur de Beslan. Cette publication confortera l’authenticité de vos publications.

    Les dimensions exceptionnelles de la prise d’otages de 1125 personnes, dans une petite république du nord Caucase, en font l’attentat terroriste le plus important du début du 21e siècle. Il est vrai que la prise d’otages des enfants de Beslan s’est déroulée dans un grand désordre, du à la surprise de toutes les autorités confrontées à des événements exceptionnels et de très grandes dimensions.

    Rappelez-vous la catastrophe et le grand désordre de Katarina à la Nouvelle Orléans aux Etats Unis, un pays plus structuré que l’Ossétie!
    Rappelez vous le désordre du sauvetage des victimes du 9/11 aux Etats Unis.

    Vous parlez d’ "un assaut chaotique ordonné par le kremlin". C’ est faux , il n’ y a pas eu d’assaut organisé. Vous parlez des femmes qui affichent des T-shirts “Poutine bourreau". Dans tous les pays démocratiques les opinions extrémistes peuvent s’exprimer; elles exploitent ce chaos pour exprimer leurs opinion politiques.

    En reprenant ces propos vous participez à une campagne qui vise à culpabiliser les victimes pour tenter d’innocenter les coupables!

    Les responsables ossètes et le président avaient leurs enfants dans cette école et redoutaient des provocations.
    Pendant les 3 jours de la prise d’otages, ils ont formellement interdit tout coup de feu.
    Les négociations du docteur Rochal ont été permanentes.

    A Beslan il n’y a pas eu d’assaut organisé. Après la surprise de l’explosion des bombes des terroristes le 3 septembre à 13 heures, les forces de sécurité ont tenté de sauver les enfants éjectés par les bombes. Dix soldats sont morts, sans gilet pare-balles, certains frappés dans le dos en ramenant des enfants.

    Si des moyens lourds, des chars, sont intervenus, c’est 4 heures après les explosions et pour éliminer les derniers kamikazes sans nouvelles pertes humaines.

    Par nos enquêtes parmi les victimes, les enfants de Beslan,
    Par nos rencontres avec les journalistes ossètes et les membres de la municipalité de Beslan,
    Par notre rencontre avec un grand témoin, le docteur Rochas, nous avons acquis une expertise fiable de cet événement.

    Face à la radicalisation du terrorisme, nous apportons notre soutien aux enfants victimes des terroristes et nous transformons ces enfants en Ambassadeurs de la Paix dans notre grande Europe.

    Prenez connaissance de la conférence du docteur Rochal, négociateur avec les terroristes, et publiez son article. Vos lecteurs seront mieux informés sur ce drame et vous rétablirez l’objectivité de votre journal.

    Visitez nos sites : www.solidarite-enfantsdebeslan.fr et www.lesarchivesdebeslan.fr. Nous restons à votre disposition pour toute information ou rendez vous. Nous vous remercions de votre attention et vous adressons nos cordiales salutations.

    Henri Paul Falavigna
    President de l’association Solidarité enfants de Beslan 
    Association humanitaire créée en 2004 pour répondre en urgence aux appels de la Croix Rouge Internationale à Genève.

  • Vérité pour Beslan! Le témoignage du Docteur Rochal


    Leonid_Roshal_2011-12-08.jpgPosez la question à des amis : “ Que représente Beslan en Russie ” ? Réponses majoritaires: “Des morts, à la suite d’un assaut de l’armée russe”. C’est bien la répétition d’une fausse information, bâtie pour nuire à l’image de la Russie.

    Le négociateur de Beslan, le Docteur Rochal, témoigne de ce qu’ il a vu, et s’indigne du comportement incorrect des journalistes occidentaux.

    Lors d'une conférence tenue à Paris en novembre 2004 à l'occasion d'une réunion avec une association de journalistes, le Docteur Leonid Mikhaïlovitch Rochal témoigne de ses trois jours de négociations avec des terroristes islamistes ingouches, tchétchènes et arabes, pendant la prise d' otages de Beslan. Témoignages traduits en français par Serge Parinov.

    Lire la suite

  • Journées du Livre Russe 2017


    salon russophonie 2017_2.jpg4 et 5 février 2017: comme chaque année depuis 8 ans, notre association a participé aux journées du livre russe et des littératures russophones.

    Cette année, notre affiche mettait à l'honneur l'ensemble de danse Sarmat de Vladikavkaz.

    De nombreux visiteurs ont manifesté leur intérêt pour ces liens d’amitié avec les jeunes ossètes et le soutien aux orphelins du Donbass refugiés à Beslan.

    Ils ont apprécié la lettre de remerciements de la mairie de Beslan pour 12 années de partenariat exclusif et d'amitié fidèle.

    Il leur a été rappelé qu' à Beslan, les seuls responsables de la tragédie furent les terroristes islamistes.

     

     

  • Beslan : remerciements et voeux de la municipalité

    Le 25 janvier 2017, l’ association a reçu les remerciements de la municipalité de Beslan pour les cartes de vœux et clés USB France-Ossétie offertes aux jeunes à l’occasion du nouvel an.

    Les survivants de la prise d’otages de l'école de Beslan N.1, septembre 2004, de 1125 enfants et adultes de Beslan par des terroristes islamistes, conservent de lourdes pathologies.

    Nos témoignages d’amitiés s’ inscrivent dans les programmes pluriannuels de réhabilitation des victimes
    préconisés par la croix rouge internationale.

    Pandémies du siècle, les attentats terroristes islamistes, sur d’innocentes populations civiles, ont pour but de fracturer les populations. Nos fidèles témoignages d’amitié répondent à cette stratégie de l'horreur, ils transforment les jeunes victimes de Beslan en Ambassadeurs de la Paix des peuples européens.

     

    VOEUX 2017[126].jpg

    BAT CLES USB 2[67].jpg

  • Mille Grazie !

    grazie.jpgNos adhérents ont répondu à l'appel de notre ami au grand cœur Ennio Bordato : mille euros pour un enfant du Donbass : " Le petit Kirjusha M. trois ans. Il vivait avec son frère de sept ans, maman et papa dans le village de Dolomitnoe (Gorlovka) ...

    La nuit entre 15 et 16 Janvier, comme toutes les nuits, l'armée ukrainienne a bombardé des maisons de civils dans les villages de la République de Donetsk. Alena, la mère du petit Kirjusha dit que quand le bombardement a commencé la famille était à la maison.

    Une balle a traversé un grand mur qui ravage toute la structure, mais heureusement, n'a pas explosé. Si elle avait explosé  la famille de l'enfant ne pourrait pas raconter cette histoire ...

    Dans la dévastation de la maison le petit Kirjusha a subi une fracture de la jambe gauche. Il a été immédiatement transporté à l'hôpital de la ville No. 2 où il a passé la première nuit dans l'unité de soins intensifs.... "

    Source : http://www.aasib.org/bambini/emergenze-bambini/258-kirjusha.html

    Voir la Traduction.

  • Journées du Livre Russe : 4 et 5 Février 2017

    Comme chaque année depuis 8 ans, l'association Solidarité Enfants de Beslan sera présente aux

    8e Journées Européennes du Livre Russe et des Littératures Russophones

    Les 4 et 5 Février 2017 de 10h00 à 18h00

    Marie du 5e Arrondissement à Paris, face au Panthéon. (Voir la carte)

    Pour accueillir ses adhérents et ses amis, présenter les programmes de soutien aux jeunes victimes, du terrorisme de Beslan, et réfugiés du Donbass en Ossétie, pour rappeler la vérité sur ces événements et appeler ses visiteurs à soutenir ses actions.

    Nous présenterons la littérature sur les Alains. Les ossètes, peuple d’origine indo européenne, conservent les traditions de leurs ancêtres les Alains, cavaliers des steppes, seigneurs du Caucase, qui ont chevauché à travers toute l'Europe du 1er au XVe siècle.  En France le nom d’une ville comme Alençon en porte témoignage.

    Victoria Faddeeff, qui assure un lien permanent entre Paris  et les jeunes de Beslan sera présente  samedi 4 février 2017 et répondra à vos questions sur les parrainages de jeunes ossètes.

    Téléchargez le programme de ces deux jours sur le site des Journées du Livre Russe.

  • Paris et Kazan resserrent les liens

    Les représentants du Tatarstan en France adressent leurs voeux à notre association d'Amitié France-Ossétie.

    tatarstan-republic-arms.jpgParis et Kazan, capitale du Tatarstan, république de la Fédération de Russie, ressent leurs liens.

    Si les deux villes semblent de prime abord avoir peu en commun, le communiqué de presse publié par la mairie de Kazan affirme qu’elles ont « beaucoup à apprendre » l’une de l’autre, notamment en matière de développement touristique et d’organisation d’événements sportifs.

    La capitale de la république du Tatarstan, membre de la Fédération de Russie, qui a accueilli en 2016 environ 2,4 millions de touristes étrangers et compte augmenter ce nombre jusqu’à 5 millions par an à l’horizon 2030, entend bien pour ce faire bénéficier de l’expérience de Paris – riche de ses 9,5 millions de visiteurs annuels – en termes de communication et de promotion du tourisme.

    Paris, pour sa part, souhaite s’inspirer de l’expérience de la cité tatare en matière d’accueil d’événements sportifs internationaux, notamment en vue de sa candidature aux Jeux olympiques de 2024, poursuit le communiqué.

    Lors de la rencontre du 13 décembre 2016, Anne Hidalgo a d’ailleurs noté avoir été impressionnée par « la beauté extraordinaire et le niveau de préparation » du championnat du monde de sports aquatiques à Kazan en 2015.

    Téléchargez les voeux adressés le 20 Janvier 2017 à notre association d'Amitié France-Ossétie-Férédation de Russie par le Ministre-représentant à Paris de la République du Tatarstan Monsieur Iskander Usmanovitch IOUSSOUPOV.