Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqués de presse

  • L'islamisme frappe l'Europe à l'est et à l'ouest (Communiqué)

    La piste islamiste pour la responsabilité de l'attentat terroriste dans le métro de Saint Petersbourg (au moins 14 morts), le 2 avril dernier fait de moins en moins de doutes. L'association Solidarité enfants de Beslan présente ses condoléances aux familles des victimes.

    Ainsi, l'Europe est frappée de Saint Petersbourg, à Paris, Londres, Madrid, Bruxelles, Berlin, Nice… De l'ouest à l'est. Ou plutôt de l'est à l'ouest : car malheureusement, ce n'est pas la première attaque islamiste qui vise la Russie.

    Avec le massacre des enfants de Beslan du 1er au 3 septembre 2004, au cours d’une prise en otage de toute une école le jour de la rentrée des classes en Ossétie du Nord (Caucase du Nord), une république de la Fédération de Russie, l'islamisme a marqué une nouvelle étape dans la pratique terroriste qui a ouvert le XXIème siècle, commencé sous le signe de l’effondrement aérien des Twin Towers de New York.

    Pourtant la portée et la monstruosité des actes perpétrés en Russie, que ce soit dans le métro de Moscou (déjà) ou dans le théâtre de la Doubrovka (130 morts en 2002) échappent parfois à la plupart des lecteurs et téléspectateurs ouest européens, qui ont souvent eu de l’événement une description marquée au sceau de la guerre froide et d’objectifs géopolitiques, rarement avoués et il faut bien le dire peu avouables. Car le massacre de Beslan, c’est 335 morts, dont 186 enfants, et des centaines d’invalides et traumatisés à vie, avant même d’avoir pu profiter d’une enfance insouciante.

    A l’hostilité des comptes-rendus, rendue évidente par l’usage de références différentes à celles qui auraient été appliquées pour un acte semblable «chez nous», s'est ajoutée une complaisance parfois non dissimulée pour les preneurs d’otages. Sur l'attentat de Saint Petersbourg, certains russophobes professionnels ont déjà commencé à répandre hypocritement dans les médias les allusions nauséabondes pouvant faire penser à une «provocation de Poutine» !!

    Le même traitement à double standard a été appliqué par nos médias sur l'intervention russe contre l'islamisme en Syrie, justifié notamment par le souci de ne pas voir revenir en Russie ou en Asie centrale les terroristes entraînés et armés par leurs sponsors en Syrie. Belle clairvoyance ! Puisqu'il semble que ce soit un kamikaze islamiste kirghize qui a tué à Saint Petersbourg. Après le Bataclan, la promenade des Anglais, Charlie hebdo, Londres et Berlin...

    Alors il est temps pour nous, Européens de l'ouest et de l'est, d'arrêter nos jeux coûteux et suicidaires de sanctions et de guerre froide renouvelée. Il est plus que temps de travailler en coalition avec la Russie contre notre véritable ennemi commun.

    Solidarité Enfants de Beslan 4 avril 2017  

  • Lettre ouverte à la revue Le Point

    Lettre ouverte à Monsieur Romain Gubert,
    Rédacteur en chef du service Monde de la revue Le Point.

    Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt les 5 pages de votre article sur Beslan dans votre numéro 2318 du 9 février 2017.

    Votre envoyé spécial Marc Nexon est un journaliste talentueux, il a réalisé un important travail de recherches, dans un milieu fermé par les ressentiments et le désespoir, mais ses descriptions d’un assaut ne sont pas conformes à la réalité des faits.

    Nous vous demandons de publier les propos du docteur Rochal , le négociateur de Beslan. Cette publication confortera l’authenticité de vos publications.

    Les dimensions exceptionnelles de la prise d’otages de 1125 personnes, dans une petite république du nord Caucase, en font l’attentat terroriste le plus important du début du 21e siècle. Il est vrai que la prise d’otages des enfants de Beslan s’est déroulée dans un grand désordre, du à la surprise de toutes les autorités confrontées à des événements exceptionnels et de très grandes dimensions.

    Rappelez-vous la catastrophe et le grand désordre de Katarina à la Nouvelle Orléans aux Etats Unis, un pays plus structuré que l’Ossétie!
    Rappelez vous le désordre du sauvetage des victimes du 9/11 aux Etats Unis.

    Vous parlez d’ "un assaut chaotique ordonné par le kremlin". C’ est faux , il n’ y a pas eu d’assaut organisé. Vous parlez des femmes qui affichent des T-shirts “Poutine bourreau". Dans tous les pays démocratiques les opinions extrémistes peuvent s’exprimer; elles exploitent ce chaos pour exprimer leurs opinion politiques.

    En reprenant ces propos vous participez à une campagne qui vise à culpabiliser les victimes pour tenter d’innocenter les coupables!

    Les responsables ossètes et le président avaient leurs enfants dans cette école et redoutaient des provocations.
    Pendant les 3 jours de la prise d’otages, ils ont formellement interdit tout coup de feu.
    Les négociations du docteur Rochal ont été permanentes.

    A Beslan il n’y a pas eu d’assaut organisé. Après la surprise de l’explosion des bombes des terroristes le 3 septembre à 13 heures, les forces de sécurité ont tenté de sauver les enfants éjectés par les bombes. Dix soldats sont morts, sans gilet pare-balles, certains frappés dans le dos en ramenant des enfants.

    Si des moyens lourds, des chars, sont intervenus, c’est 4 heures après les explosions et pour éliminer les derniers kamikazes sans nouvelles pertes humaines.

    Par nos enquêtes parmi les victimes, les enfants de Beslan,
    Par nos rencontres avec les journalistes ossètes et les membres de la municipalité de Beslan,
    Par notre rencontre avec un grand témoin, le docteur Rochas, nous avons acquis une expertise fiable de cet événement.

    Face à la radicalisation du terrorisme, nous apportons notre soutien aux enfants victimes des terroristes et nous transformons ces enfants en Ambassadeurs de la Paix dans notre grande Europe.

    Prenez connaissance de la conférence du docteur Rochal, négociateur avec les terroristes, et publiez son article. Vos lecteurs seront mieux informés sur ce drame et vous rétablirez l’objectivité de votre journal.

    Visitez nos sites : www.solidarite-enfantsdebeslan.fr et www.lesarchivesdebeslan.fr. Nous restons à votre disposition pour toute information ou rendez vous. Nous vous remercions de votre attention et vous adressons nos cordiales salutations.

    Henri Paul Falavigna
    President de l’association Solidarité enfants de Beslan 
    Association humanitaire créée en 2004 pour répondre en urgence aux appels de la Croix Rouge Internationale à Genève.

  • COMMUNIQUE DE PRESSE du 25 avril 2016

    Décision du Tribunal de Grande Instance de Versailles  le 22 avril 2016:

    Christian Maton, président de "France Europe Beslan", est  condamné à 3 mois de prison avec sursis, à 10.000 euros d’amendes, à verser 25.000 euros de dommages et intérêts aux enfants de Beslan, plus  2.000 euros, article 475.1, pour avoir pénétré illégalement dans les systèmes informatiques de l’Association Humanitaire «Solidarité enfants de Beslan», pour compromettre ses relations avec  ses  partenaires  habituels.

    Christian Maton a fait appel de ce jugement.

    communiqué de presse 27 avril 2016.pdf

  • Lettre de SEdB relatant le traitement par la justice des actions de malveillance de M. Christian Maton

    Cliquer sur la lettre pour la télécharger

    christian maton

  • Beslan, le massacre oublié

    Qui a entendu parler dans les grands médias, des cérémonies commémoratives qui ont eu lieu le 1er, 02 et 03 septembre dernier à Beslan, petite ville d'Ossétie du Nord ?

     

    Qui a lu le moindre article dans les grands quotidiens sur cette terrible tragédie qui couta la vie à 334 personnes, dont 186 enfants âgés de 2 à 17 ans ?

     

    Beslan a été rayé de la liste des évènements tragiques liés au terrorisme islamiste.

     

    Aucun média français ne s'est intéressé à ce massacre.

     

    C'est une honte, une injustice envers l'Ossétie du Nord.

     

    C'est une honte, une injustice envers le peuple Ossète.

     

    C'est une honte, une injustice envers les 186 enfants massacrés.

     

    C'est une honte, une injustice envers les parents, familles, professeurs et personnels scolaires massacrés.

     

    C'est une honte, une injustice envers les survivants de cette tuerie.

     

    C'est une honte, une injustice envers l'ensemble des victimes du terrorisme islamiste.

     

    C'est une honte et une injustice envers la liberté.

     

    C'est une honte, une injustice envers les associations qui luttent contre le terrorisme et qui viennent en aide aux victimes.

     

     

    UNE HONTE !


  • NAVT annonce l’incorporation dans son réseau de l’association française “Solidarité Enfants de Beslan”

     NAVT logo.gif

    L’œuvre  des  bénévoles français, en faveur des enfants survivants de l’attentat terroriste de Beslan, déjà chaleureusement remerciée par le Président de la République d’Ossétie du Nord T.D. Mamsurov ; par la représentante de la Croix Rouge Internationale pour Beslan, Margarita Plotnikova, par son Excellence Alexandre Orlov, ambassadeur de la Fédération de Russie en France ; reçoit aujourd’hui  les compliments de Maria Lozano, Directeur du Réseau Européen des Associations de Victimes du Terrorisme (NAVT), réseau soutenu par la Commission européenne. 

    Madame Maria Lozano  fait l’honneur à l’association,  de lui adresser son  admiration, pour  les résultats obtenus pendant  les 7 années de  développement des programmes « Esperance », qui ont permis  le soutien direct de 172 des 1125 enfants victimes des 3 jours de tortures et des bombes des terroristes. 

    Madame Maria Lozano souhaite la bienvenue dans son réseau à « Solidarité Enfants de Beslan ». 

    Le réseau “Network Of Association of victims Of Terrorism” NAVT est un réseau créé et financé par la Commission européenne. Il réunit des associations de victimes du terrorisme, des experts en matière de terrorisme (psychologues, juristes, etc.) Dans le but de porter assistance et protection aux victimes du terrorisme. L’objectif principal de NAVT est de favoriser la coopération internationale entre les associations de soutien aux victimes du terrorisme. NAVT a le soutien de l’Union Européenne. 

    Géographiquement située en Europe continentale, la Fédération de Russie n’est pas membre de la communauté européenne de Bruxelles. L’objectif de l’association française « Solidarité Enfants de Beslan », en coopération avec ses partenaires  de NAVT  sera  de faire connaitre et  de développer une solidarité  avec les 1125 enfants  victimes du terrorisme à Beslan, Ossetie-Alania (Fédération de Russie). Mais Le terrorisme est international, la solidarité avec les  victimes du terrorisme ne doit pas connaître de frontière, « Solidarité Enfants de Beslan », avec les membres de NAVT participe au soutien  de toutes les  victimes du terrorisme  en Europe.

     

    ***

    Announcement of the incorporation of the French Association

    “SOLIDARITE ENFANTS DE BESLAN”

    as a member by the Network of Associations of Victims of Terrorism (NAVT)

     

    Mr. T.D. Mamsurov, President of the Republic of North of Ossetia, Mrs. Margarita Plotnikova, the International Red Cross Representative for the children of Beslan, his Excellency Alexandre Orlov, Ambassador of the Russian Federation. Thanking us warmly for the work done by our french voluntaries in favour of children survivors of terrorist attack in Beslan. 

    Receiving today the congratulations from Mrs. Maria Lozano, Director of Network of Associations of Victims of Terrorism in Brussels, supported by the European Commission. 

    Mrs. Maria Lozano honoured us her admiration for our development programmes "HOPE" results, during seven (7) years and our directly support during the three (3) days of tortures and bomb-busters of 172 children survivors among 1.125 victims of terrorism. 

    Mrs. Maria Lozano, welcoming us "SOLIDARITE ENFANTS DE BESLAN" as a new member in NAVT.

    The Network Association of Victims of Terrorism" NAVT, was founded and financed by Eurropean Commitee. Joining together the differents associations Victims of Terrorisms: Psycologists, Jurists Experts , etc. With the aim of helping and protecting all victims of terrorisms. Which is the most important objective to favourise the International Co-operation between the Associations and the support to the Victims of Terrorism. European Union supports the Network NAVT. 

    "The Network Association of Victims of Terrorism" NAVT, are geographicaly situated in the European Continent, the Russian Federation are not a member of European Community in Brussels. The Association Solidarité Enfants de Beslan's objectives are to be with the co-operation with their partners of NAVT, are to be known and develop a solidarity with 1.125 children from Beslan "North of Ossetia" (Ossetia-Alania) - Russian Federation. 

    We have to make a commun cause with all Victims of Terrorism through-out the border against the International Terrorism.

     

    ***

    «Солидарность с детьми Беслана»

    Пресс релиз 22 июня 2012 года

    Объявление о включении ассоциации «Солидарность с детьми Беслана» в члены Европейской Ассоциации жертв терроризма.

     

    Вслед за Президентом Республики Северная Осетия господином Т.Д. Мамсуровым, представителем Международного Красного Креста госпожой М. Плотниковой, а также Послом Российской Федерации во Франции господином А. Орловым, руководитель Европейской сети ассоциаций жертв терроризма NAVT, поддерживаемой Европейской Комиссией, Мария Лозано, выразила благодарность всем французским добровольцам, помогающим детям, выжившим во время террористического акта в городе Беслан.

    Госпожа Мария Лозано оказывает честь ассоциации, высказывая свое восхищение проделанной работой и достигнутыми результатами за 7 лет существования программы «Надежда», которые позволили помочь 172 детям из 1125 детей-заложников террористов.

    Госпожа Мария Лозано приветствует вступление ассоциации «Солидарность с детьми Беслана» в сеть Европейской Ассоциации жертв терроризма.

    Сеть «NAVT» - Европейская Ассоциация жертв терроризма – была создана и финансируется Европейской Комиссией. Она объединяет Ассоциации жертв терроризма, экспертов в данном вопросе (психологов, юристов и т.д.) с целью помочь и защитить невинных жертв. Главной задачей NAVT является содействие международному сотрудничеству между ассоциациями, поддерживающими жертв терроризма. Данная сеть поддерживается Европейским Союзом.

    Российская Федерация не является членом европейского сообщества в Брюсселе. Целью Ассоциации «Солидарность с детьми Беслана», при поддержке партнеров сети NAVT, является призыв к большему проявлению солидарности с 1125 детьми-жертвами терроризма в Беслане.

    Но терроризм присутствует везде, солидарность с жертвами не должна иметь границ, именно поэтому «Солидарность с детьми Беслана» с членами Европейской Ассоциации жертв терроризма участвует в поддержке всех жертв терроризма в Европе. 

     

    CONTACT :

    Henri-Paul FALAVIGNA

    Président de l’association « Solidarité Enfants de Beslan »

     

    Solidarité Enfants de Beslan

    72 rue de la Justice

    78710 Rosny-sur-Seine

    France

     

    solidarite.beslan@gmail.com

    hp.falavigna@wanadoo.fr 

    Site : www.enfantsdebeslan.fr 

    Tél : 06.18.63.35.59

  • Communiqué de presse : La justice condamne les agissements de M. Christian MATON

    Monsieur Maton a fréquenté notre association pendant 18 mois. Il en a été exclu le 3 février 2010. Il a aussitôt multiplié les actions hostiles à l’association  humanitaire « Solidarité enfants de Beslan ».  

    Le 11 octobre 2011, le  tribunal de Grande Instance de Créteil a condamné Monsieur Maton pour ses agissements à verser 7000 euros de dommages et intérêts à l’association « Solidarité enfants de Beslan ». 

    Le Tribunal a principalement sanctionné monsieur Maton pour les fautes suivantes : 

    - Tentative illicite, d’appropriation  du site internet de notre association chez son hébergeur OVH. 

    - Dépôt à son nom personnel, à l’Institut National de la Propriété Industrielle des noms et logos, utilisés depuis 2005 pour son identification, par  Solidarité enfants de Beslan. 

    -  Les campagnes de dénigrement, à l’origine des pertes de subvention de nos partenaires Habituels des séjours des enfants de Beslan en France. 

    Cette décision du tribunal constitue pour l’association « Solidarité enfants de Beslan », pour tous ses bénévoles, et surtout pour les enfants victimes du terrorisme, un immense soulagement. 

    Pour l’anecdote, nous précisons que le tribunal a cru opportun de nous condamner à verser 1000 euros de dommages et intérêts, à monsieur Maton, au motif que nous avons exprimé, sur internet, notre désapprobation d’une manière un peu trop virulente, Vous aurez compris à la lecture de ce qui précède que notre colère était pour le moins justifiée. 

    Encore faut-il préciser que monsieur Maton échappe, pour l’instant, à de plus lourdes sanctions : le tribunal a estimé, que plusieurs des fautes commises, ne pouvaient lui être personnellement reprochées, la responsabilité relevant du cadre juridique de son association. 

    Pour la sécurité et la défense des programmes humanitaires pluriannuels en faveur des enfants de Beslan d’autres actions  judiciaires sont en instruction.   

    Le 25 octobre 2011 

    Télécharger le jugement du TGI de Créteil daté du 11 octobre 2011 

     

    *******

     

    Официальное сообщение

     

    Правосудие признает Кристиана Матона виновным

    Господин Матон, проживающий в г. Мезон Альфор, участвовал в программах нашей ассоциации в течение 18 месяцев и был исключен из состава ассоциации 3 февраля 2010 года. После своего исключения он начал предпринимать действия, наносящие большой ущерб деятельности гуманитарной ассоциации «Солидарность с детьми Беслана». 

    11 октября 2011 года, суд Высшей инстанции г. Кретей признал господина Матона виновным и обязал выплатить ассоциации «Солидарность с детьми Беслана» 7 тысяч евро в качестве возмещения убытков. 

    Суд применил данные санкции в отношении господина Матона за следующие действия: 

    - незаконные попытки присвоения интернет сайта ассоциации, размещенного на сервере OVH.

    - регистрация на свое имя в Национальном Институте Торгово-Промышленной Собственности имен и логотипов, использованных ассоциацией «Солидарность с детьми Беслана»

    - клеветническая кампания, повлекшая отказ постоянных партнеров в предоставлении субсидии, необходимой для приезда детей Беслана во Францию. 

    Данное судебное решение, вынесенное в пользу ассоциации «Солидарность с детьми Беслана», удовлетворяет всех добровольцев ассоциации, а особенно детей-жертв террористического акта. 

    В судебном решении есть занятная подробность, нас приговорили выплатить господину Матону штраф в размере одной тысячи евро, в качестве возмещения морального ущерба, вследствие наших осуждающих высказываний в Интернете, признанных судом оскорбительными. Прочитав вышенаписанное Вы понимаете, что наша реакция была закономерной. 

    Хотелось бы уточнить, что пока господин Матон избежал более тяжелых наказаний: суд признал, что допущенные многочисленные ошибки принадлежат не только господину Матону, но и всей его ассоциации. 

    На данный момент другие юридические процедуры находятся в процессе разработки для безопасности и защиты многолетних гуманитарных программ в пользу детей Беслана. 

    25 октября 2011 

     

  • Communiqué de presse : Naissance d'une coordination européenne des associations de soutien aux enfants victimes du terrorisme à Beslan

    les 3 saints docteurs.jpgL’association italienne Aiutateci a Salvare i Bambini Onlus et l’association française Solidarité Enfants de Beslan  ont decidé de poursuivre les programmes mis en oeuvre depuis 6 ans (financement de prothèses, parrainages, financement de plate-forme informatique, sejours  dans des colonies de vacances d'Europe occidentale) et  de mutualiser en 2012 les projets des divers pays européens en partenariat avec la mairie de Beslan.

    Dans un premier temps, la coordination organise le 3 septembre 2011 à 16 heures la commémoration du 7ème anniversaire, avec une cérémonie "Mémoire Eternelle" (une "panhikida"), dans les paroisses orthodoxes du patriarcat de Moscou : Rovereto, Venise, Bologne, Milan, Turin, Paris, Bruxelles, Oslo, Genève, Lausanne et Nice.

    A Paris, elle se déroulera le 3 septembre à 16h00 en l'Eglise des Trois-Saints-Docteurs, 5 rue Petel dans le 15e arrondissement.

    Merci de transmettre cette information et de venir nombreux pour rendre hommage aux enfants victimes du terrorisme.

    Beslan cérémonie 2011.png